Les avantages fiscaux du PER : pourquoi en profiter dès maintenant ?

Publié le : 10 mars 20234 mins de lecture

La retraite est une étape importante de la vie, et il est important de l’anticiper financièrement pour pouvoir en profiter sereinement. Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un placement destiné à aider les particuliers à préparer leur retraite tout en bénéficiant d’avantages fiscaux intéressants. Dans cet article, vous découvrirez tous les avantages fiscaux du PER et comment ils peuvent vous aider à payer moins d’impôts.

Les avantages fiscaux du PER

Le PER est un produit d’épargne retraite qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux particuliers. Premièrement, les sommes versées sur un PER sont déductibles de l’impôt sur le revenu, dans la limite d’un plafond annuel qui dépend de l’âge et du statut professionnel de l’investisseur. Cette déduction fiscale permet de réduire son revenu imposable chaque année et de récupérer ce qui n’a pas été imposé au moment de la retraite. De plus, les sommes investies sur un PER et les plus-values générées par le contrat sont aussi exonérées de l’impôt sur le revenu . Cela signifie que le retrait de vos bénéfices n’entraînera pas de lourdes conséquences fiscales.

Les différentes formes de PER

Il existe plusieurs formes de PER qui permettent de bénéficier des avantages fiscaux évoqués plus haut. L’avantage du PER individuel, par exemple, c’est qu’il est accessible à tous les particuliers et peut être souscrit auprès de différentes banques ou compagnies d’assurance. Le PER collectif, de son côté, est proposé par l’employeur à ses employés. Dans ce cas de figure, l’entreprise peut aussi verser des cotisations sur le PER de ses salariés. Il y a enfin le PERP (Plan d’Épargne Retraite Populaire) qui permet d’anticiper sa retraite, à la différence que le retrait s’effectue obligatoirement sous forme de rente, contrairement au PER dont la somme peut être retirée totalement.

Comment profiter des avantages fiscaux du PER dès maintenant ?

Pour bénéficier de fiscalité PER, il faut bien avoir en tête les règles applicables à ce type de contrat. Tout d’abord, il est possible de verser des sommes sur un PER jusqu’à l’âge de 70 ans, mais il est plutôt conseillé de commencer à épargner le plus tôt possible afin de bénéficier d’une plus forte croissance de son capital, les intérêts s’accumulant. Il faut également prendre connaissance du plafond de déduction fiscale applicable aux versements sur un PER. Ce plafond varie en fonction de l’âge et du statut professionnel de l’investisseur, mais il se situe généralement autour de 10% du revenu imposable de l’année précédente, dans la limite de 32 419 euros. Dans le cas d’un retrait sous forme de rente viagère, la fraction imposable est de 70% avant 50 ans, de 50% jusqu’à 59 ans, de 40% entre 60 et 69 ans, et enfin, de 30% passé cet âge-là. Pour finir, il est important de choisir le contrat de PER le plus adapté à ses besoins et à son profil d’investisseur. Il convient de comparer les différentes offres proposées par les banques et les compagnies d’assurance, et de s’assurer que le contrat choisi permet de bénéficier des avantages fiscaux du PER.

Le PER est donc un outil d’épargne retraite avec des avantages fiscaux avantageux. Les sommes versées sont déductibles de l’impôt sur le revenu et les bénéfices sont également exonérés d’impôt sur les revenus. Bien comprendre les règles applicables permet de profiter au maximum de ce placement. Épargner sur un PER dès maintenant permet de payer moins d’impôts tout en anticipant sa retraite.

Plan du site